Le blanchiment illégal des dents est à la hausse, causant de la douleur et même la perte des dents !

Le blanchiment illégal des dents est à la hausse, causant de la douleur et même la perte des dents !

Des experts dentaires ont averti que les traitements illégaux de blanchiment dentaire sont à la hausse. La BBC anglaise a récemment menée une enquête.

Des blanchiments dentaires risqués

Le blanchiment des dents est passé d’un rituel populaire pour les célébrités à un traitement populaire à domicile ou en clinique. Une enquête de la BBC a découvert qu’un certain nombre d’esthéticiennes à Londres offrent le service de blanchiment dentaire, souvent après avoir suivi une formation de quelques heures, entraînant un risque accru sur la santé et le bien-être des clients, sans parler des douleurs extrêmes qui en résultent.

Des journalistes de la BBC ont découvert que l’une des esthéticiennes utilisait du peroxyde d’hydrogène (l’agent utilisé pour blanchir les dents) à un taux très élevé alors que les traitements à domicile contiennent généralement 0,01% du peroxyde d’hydrogène.

Les dangers du peroxyde d’hydrogène utilisé à des niveaux élevés

Utilisé à des niveaux élevés, le peroxyde d’hydrogène peut causer une douleur intense, une sensibilité continue, des plaies et même une perte des dents , mais malgré les effets secondaires et le fait que la plupart des esthéticiennes savent qu’il est illégal d’offrir un traitement de blanchiment dentaire professionnel, beaucoup continuent de le faire. La BBC a découvert plusieurs salons à Londres offrant des traitements, facturant entre 75 et 100 £ pour le blanchiment des dents et la vente de gels peroxydes à 7% pour usage domestique. Une clinique a également offert d’autres traitements malgré le manque de qualifications et de formation dentaires.

Le General Dental Council (GDC) signale que les cas de blanchiment illégal des dents sont en augmentation, et lors d’une récente enquête publique, la GDC a révélé que 80% des personnes interrogées considéraient faire un traitement de blanchiment dans une clinique dentaire, alors que 20% d’entre eux envisageraient des traitements de blanchiment des dents dans un salon de beauté, chez un coiffeur ou à la maison.

Une mise en garde contre les pratiques illégales

S’adressant à la BBC, Francesca Keen, chef de la pratique illégale à la GDC, a mis en garde contre les traitements non professionnels pour obtenir des dents éclatantes :

« Si vous voyez quelqu’un dans la rue qui a suivi un cours pendant une journée et qui vous offre un traitement de blanchiment dentaire, cela mettra votre santé buccale en péril . Les dentistes suivent un programme de formation de cinq ans pour se qualifier. »

Il est recommandé de demander conseil à votre dentiste avant d’entreprendre n’importe quel traitement de blanchiment à domicile ou dans un institut de beauté, afin d’éviter des dégâts irréversibles sur vos dents et votre gencive.

Pour continuer la lecture

avis facebook Partager sur Facebook

Posez Votre Question

Ne sera pas publié.

Ne sera pas publié.

Limite maximale atteinte.

Votre question a bien été envoyée.
Une erreur s'est produite.

Besoin de plus de renseigments ?

Contactez notre cabinet dentaire
pour une consultation préliminaire.

Je souhaite prendre RDV

Nous envisagerons ensemble la meilleure solution à votre problème.

Je souhaite remercier tous mes patients pour la confiance qu’ils me témoignent et j’espère vous faire partager, avec le sourire, ma vision d’une dentisterie moderne et non invasive.

Dr. Martine Zisserman Souriez !